Soins aux huiles essentielles

Connues des civilisations anciennes et aujourd'hui scientifiquement reconnues, les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes, puissants, et d'une extraordinaire efficacité, tant sur le plan de la santé que de la beauté et du bien-être.

En les combinant, il est possible de mettre au point des synergies aromatiques inédites dont les vertus et propriétés répondent à des besoins ciblés

 

On peut profiter des bienfaits des huiles essentielles sous réserve de strictement respecter les précautions d'usage

Comment marchent les huiles essentielles ?

Pour qu'elles entrent en action, les huiles essentielles doivent pénétrer l'organisme (frictions/massages, inhalation, absorption). Ensuite, c'est grâce à la circulation sanguine qu'elles atteignent les foyers à traiter. En diffusion dans l'atmosphère, les arômes adressent également au système limbique* du cerveau des signaux olfactifs susceptibles de stimuler des "émotions". Ce faisant, le système limbique ordonne la production de substances immunitaires et d'hormones.

Comment sont-elles extraites ?

Le procédé le plus utilisé est la distillation à la vapeur d'eau.

Le principe est simple : de la vapeur d'eau est injectée dans une cuve (alambic) remplie de la plante dont on souhaite extraire l'huile essentielle. En circulant à travers les plantes, la vapeur d'eau se charge de ses principes actifs. La vapeur ainsi enrichie est dirigée dans un conduit réfrigéré et, au contact du froid, forme des gouttelettes qui sont recueillies dans un récipient. Le liquide qui se constitue laisse apparaître, à sa surface, l'huile essentielle (celle-ci étant moins dense que l'eau). Il n'y a plus qu'à la prélever. Le reste du liquide sera utilisé pour créer une eau florale (hydrolat). L'autre technique, utilisée pour les agrumes (Orange, Citron...), consiste à presser leur zeste mécaniquement et à froid. Une nouvelle technologie est l'extraction par CO2.

Friction/massage

 

Appliquées sur la peau, les huiles essentielles pénètrent les tissus et irriguent le corps par le sang. On peut ainsi privilégier les passages veineux comme le poignet ou le coude. En règle générale, il vaut mieux éviter d'appliquer sur la peau des huiles essentielles non diluées.

Il est conseillé de les mélanger au préalable avec une huile végétale (jojoba, macadamia, rose musquée, argan, noix de coco, germes de blé, amande douce, olive, noyau d'abricot...).

Les conseils de Philippe

 

Au salon la Tête du Client, nous travaillons avec :

  • les "Quintessences" de chez "Couleurs Gaia". Huiles essentielles garanties biologiques. Elles s'utilisent mélangées aux huiles végétales, au shampoing, selon ce qu'on recherche...

  • les "Aromactifs" de chez "Hair Borist" sont aussi des synergies aromatiques, composées à 100% d'huiles essentielles garanties biologiques. Elles sont  préconisés pour les cheveux, le cuir chevelu ou le bien-être ... Ces synergies s'utilisent mélangées à des huiles végétales biologiques, dans la coloration végétale, en fonction des effets recherchés.

  • Des Huiles Essentielles biologiques, en utilisation unique, sont aussi proposées en fonction de l'état de votre cuir chevelu ou cheveu.

 
 

Précautions d'usage:

 

les Huiles Essentielles sont très riches en principes actifs eux mêmes très puissants. Il faut les manipuler avec précaution et les utiliser avec modération.

  • respecter les dosages et mode d'utilisation préconisés par médecin ou aromathérapeute.

  • ne pas administrer d'HE à un enfant sans l'avis d'un médecin.

  • ne pas utiliser les HE pendant la grossesse sans avis médical : certaines peuvent avoir un effet abortif ou coupe lait.

  • attention aux personnes ayant des antécédents épileptiques ou convulsifs, asthmatiques, allergiques, hypersensibles aux HE.

  • éviter toute exposition au soleil ou UV dans les heures qui suivent l'application ou la prise d'HE photosensibilisante ( citron, orange, mandarine, bergamote, khella )

  • elles ne sont pas hydrosolubles.Versées dans un bain ou un plat, elles flottent à la surface et risquent de provoquer des irritations ou brûlures cutanées. Toujours les diluer au préalable. Eviter le contact direct avec la peau et les muqueuses.

  • leur conservation légale est d'une durée de 5 ans, mais certaines se bonifient au fil des années. Pour celles extraites de zestes d'agrumes, la durée de conservation est de 2 ans.

  • Refermer le flacon après usage car les arômes et principes actifs s'évaporent dans l'atmosphère. Conserver dans un endroit frais et à l'abri de la lumière.

Contactez nous: 04 92 24 77 57

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​22 rue David Martin - 05000 GAP 

lateteduclient05@gmail.com

PHILDID SARL 22 rue David Martin - 05000 GAP / mail: lateteduclient05@gmail.com             conditions d'utilisation/données personnelles